Propos liminaires

Ma photo
Le Cabinet Des Mythographes est un projet artistique qui prend appui sur les mythologies de toutes origines temporelles, géographiques et culturelles mené par un écrivain (Jean Daniel Dupuy) et un comédien/metteur en scène (Vincent Vabre). L'objet en est la création d'un fonds commun d'écritures mythologiques et territoriales révélé au public par la publication d'un livre unique (multimédia) et de ses fac-similés et par sa mise en ligne sur internet (blog et site). Les deux artistes se considèrent comme des passeurs, ils envisagent leur action comme une fabrique d'imaginaire où ils proposent, de façon ludique, des outils de création à tous les publics sur tous les territoires. Ils ont dans l'idée que les mythes étant les fondements des sociétés et les miroirs du monde contemporain, tout être humain prenant part à cette fabrique entre en mythographie et devient un mythographe, faisant ainsi œuvre et société.

samedi 28 juin 2014

Le Cabinet Des Mythographes [Saison # 2] Projet Dédale: La boîte à vues [caisse en bois occultée - 165x100x70 ]

curiosité n°002 : la boîte à vues
[caisse en bois occultée - 165x100x70 ]
théâtre optique ou chambre noire donnant à voir des tableaux par le biais d'une ouverture pratiquée dans la boîte. des extraits mythographiques en trois dimensions sont ici suspendus et présentés. 

Cette pièce condense 2 installations montrées par nos soins lors de la première semaine de résidence. Ces installations que nous qualifions d'ouvrages (cousues mains) et non d’œuvres sont de prime abord obscurs et ne révèlent leur intention que lorsque nous nous retrouvons avec les occupants du lycée à décrire ensemble ce que nous avons sous les yeux. Subitement en quelques questions et remarques la parole se libère et nous entrons ensemble en mythographie, chacun faisant appel à sa mémoire mythologique et à son imagination spontanée. 

La mort d’Ariane
Située dans la cour principale du lycée, Ariane (une poupée sommaire portant couronne) s'est pendue au fil qu'elle avait donné à Thésée pour lui permettre de sortir du labyrinthe. Ce fil rouge se déroule depuis le dernier étage du bâtiment A où se trouve notre laboratoire, passe d'un toit à un autre, tisse une toile entre les arbres qui abritent la mort d’Ariane puis repart dans le bâtiment en empruntant une gouttière.

Le Vol d'Icare

Placée au dessus de l'entrée principale du lycée, Icare (une poupée sommaire portant des ailes) domine de son vol éphémère le lieux où tous les fumeurs se rassemblent avec leurs amis (pratiquement tout le lycée). Tel un drapeau il signale la présence du mythe dans l'enceinte du lycée, l'homme volant est lui aussi relié au fil rouge qui semble mener au même endroit que celui d'Ariane.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire